Aujourd'hui j'ai osé

L'objectif du jour d'après mon calendrier de l'avent était de me faire plaisir, et aujourd'hui s'est présenté une situation, un de ses moment, où avant de me faire plaisir c'est plus utile de prendre soin de moi.


Je me suis engagée auprès de l'APE de mon village et me faisais une joie de contribuer à la hauteur de ce que je pouvais. Aujourd'hui j'étais inscrite sur la vérification des pass sanitaires : à l'entrée quoi.


J'arrive, il y a du monde : youhou ! Ambiance noël et vin chaud: vous voyez ?


Je salue et me propose pour venir remplacer les personnes présentes. Mes enfants sont là, ils mettent quelques minutes pour oser aller se confronter à la foule. J'imagine que c'est ok, nous sommes tous parents et de plus, beaucoup d'entre nous de plusieurs enfants. Je demande donc ce qu'il y a à faire et comment procéder, pas de réponse. Ok, ma voix est sûrement inaudible ici, il y a du monde. Ce qui explique aussi que certains ne répondent pas à mes bonjours. Merci le Covid pour nous rajouter une barrière à la communication, j'ai nommé le masque ! Pas grave, j'observe ce ne doit pas être si compliqué après tout.


Puis je demande comment je peux être utile, on me répond clairement que c'est bon, ça roule. Après coup je me rend compte que je suis tenace car je choisi de rester "au cas où". Et voici l'occasion qui se présente de me rendre utile, un charmant couple arrive, je scan le pass de la dame (en deux fois car je ne suis pas douée!) pour qu'il puisse rentrer et voilà qu'un papa vient le scanner à travers l'écran de mon téléphone pour valider l'entrée.

Oh! Mon Ego = ma valeur = 0

Je reste avec moi dans mon corps, je me dis que non ce n'est pas ça... Du calme drama, c'est pas la peine de le prendre pour moi quand même, cette émulation ne favorise pas la communication et la lenteur. Ca sera une anecdote rigolote à se raconter.





Je suis arrivée il y avait 2 maman à ce poste, l'une d'elle est partie entre temps et voilà que la seconde est sur le point d'en faire de même. Je comprend dans son échange avec le scanneur fou que lui et un autre parent arrive pour prendre le relais.


Hey, oh ! Je suis donc transparente ?! Ce n'est plus qu'une impression, une sensation. La c'est clair que l'énergie déployée à rester ouverte et disponible pour faire ce que je me suis engagée à faire cette après midi n'est pas utile.


Et c'est là que je décide d'arrêter de lutter pour me dire que "ma place est là" et que j'ai de la joie de contribuer pour l'école et pour les enfants, elle n'y est clairement pas!


Et c'est là que je choisi !


Que je ME choisi !


Fuck à ce qu'on dira de moi, tant pis pour mes engagements que je ne peux mener à bout. Je décide d'arrêter de subir et choisi de libérer la place pour des personnes plus utiles. Nous repartons avec les enfants, avec une belle déception pour mon grand qui avait trouvé ses copains.






Cette histoire à duré une demie heure et c'est assez vulnérable pour moi de vous la partager. C'est clairement un flop dans ma vision de l'action qui devait être menée. Mais c'est une telle réussite dans le fait de prendre soin de moi et des miens, de m'écouter !

Je pars de très loin, croyez moi ! Les prises de conscience de ces dernières années payent de plus en plus intensément et de plus en plus juste.


J'ose enfin être moi, j'ose me considérer à la hauteur des autres humains sur Terre.


Je me sens heureuse de montrer cet exemple aux enfants. Je veux qu'il sachant qu'ils sont important, qu'ils ont de la valeur, autant qu'un autre humain.


Nous sommes 1, chacun de nous.


Et puis je me sens fière de garder ma disponibilité pour ce qui est la plus précieux pour moi : mes enfants. Parce que, on ne va pas se mentir, je suis sûre que si j'avais choisi de rester j'aurai certainement ressenti un sentiment d'accomplissement car j'aime tenir mes engagements, c'est une valeur tellement mais tellement forte chez moi. Par contre j'aurai épuisé mes batteries dans ces relations là au détriment de la relation avec les enfants (ou mon chéri qui rentrera bientôt).


Aujourd'hui je les ai choisi eux en me choisissant moi.


Quel merveilleux cadeau à nous, vous ne trouvez pas ?


Info : Ce texte a tété rédigé à chaud, il est surement plein de fautes et d'erreur de syntaxe, de grammaire etc... Si c'est important pour vous j'accepte volontiers votre regard et votre correction. Encore mieux, j'aurai de la gratitude si vous m'offrez ce cadeau <3. Donc n'hésitez pas !


Et... Joyeux Noël, je vous souhaites de passer de merveilleux moments de connexion en famille.







23 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Angélique PERICHON ATELIERS PETITS DÔMES 06 30 45 67 19 atelierspetitsdomes@gmail.com